Catégories
Informations

«Un quart des Britanniques envisagent de passer à un véhicule à carburant alternatif»

Un quart des Britanniques envisagent de passer à un véhicule à carburant alternatif (AFV).

C'est selon une nouvelle enquête menée par la plateforme d'achat de voitures carwow, qui a interrogé plus de 1100 automobilistes à travers le Royaume-Uni concernant les habitudes d'achat d'essence des Britanniques avant et après le verrouillage.

Un autre 15% des automobilistes ont également révélé qu'ils prévoyaient déjà de passer à un AFV avant le verrouillage.

Au total, 34% des automobilistes londoniens mènent ce changement, suivis par 33% des conducteurs de Sheffield et 30% de ceux qui vivent à Liverpool.

Les résultats du sondage ont également montré que plus des deux cinquièmes avaient dépensé moins de 10 £ au cours du mois dernier, tandis que près d'un tiers ont admis qu'ils n'avaient pas eu besoin de dépenser de l'argent pour remplir leur véhicule de carburant.

Par rapport aux habitudes d'avant le verrouillage, 30% des Britanniques ont révélé que l'essence leur coûtait plus de 30 £ par mois, avec une dépense sur dix entre 51 et 60 £.

Ceux qui vivent dans les villes d'Édimbourg, de Sheffield et de Newcastle sont apparus comme les automobilistes les plus susceptibles de dépenser plus de 41 £ par mois depuis le début du verrouillage.

En revanche, ceux résidant à Brighton, Plymouth, Nottingham et Southampton sont apparus comme les plus susceptibles de n'avoir rien dépensé en essence au cours du dernier mois.

Vix Leyton, Consumer Expert chez carwow, a déclaré: «Il est certainement rare de constater que tant d'automobilistes prennent note de la façon dont le verrouillage affecte les émissions de dioxyde de carbone polluant les villes de Grande-Bretagne et chercheront activement à adopter une méthode de conduite plus respectueuse de l'environnement une fois qu'un semblant de normalité est repris.

« Avec une abondance de modèles hybrides et électriques abordables et fiables proposés par les fabricants, nous pensons qu'il y a toutes les chances qu'il y ait un regain d'intérêt pour les AFV lorsque les conducteurs pourront reprendre la route. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *