Catégories
Informations

«Les émissions moyennes de CO2 des voitures neuves européennes ont augmenté pour la troisième année consécutive»

Les émissions moyennes de dioxyde de carbone des voitures neuves immatriculées dans l'UE, en Islande, en Norvège et au Royaume-Uni ont augmenté en 2019 pour la troisième année consécutive.

C'est selon les données publiées par l'Agence européenne pour l'environnement (AEE), qui suggèrent que les émissions moyennes étaient de 122,4 grammes de dioxyde de carbone par kilomètre (CO2 / km) en 2019, soit une augmentation de 1,6 g par rapport à 2018.

Cela reste inférieur à l'objectif de 130 g de CO2 / km, qui s'appliquait jusqu'en 2019, mais bien au-dessus de l'objectif de 95 g de CO de l'UE2/ km qui prend effet à partir de cette année.

L'AEE indique que cette augmentation est due à la part croissante des véhicules utilitaires sport (VUS) et à l'augmentation limitée de la part des véhicules électriques (VE).

Le rapport suggère également que les voitures à essence étaient les véhicules de tourisme les plus vendus, représentant 59% de toutes les nouvelles immatriculations.

Les ventes de véhicules électriques hybrides rechargeables (PHEV) et de véhicules électriques à batterie (BEV) ont continué d'augmenter pour atteindre environ 3,5%, contre 2% en 2018.

Près de la moitié des BEV étaient enregistrées en Norvège, en Allemagne et aux Pays-Bas.

La Norvège, la Suède, l'Islande et les Pays-Bas font également partie des rares pays où les émissions moyennes des voitures neuves ont diminué de 2018 à 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *