Catégories
Informations

Le ministère indien des Finances annonce des réformes structurelles dans le secteur de l'énergie à la lumière de Covid-19

Dans le cadre des mesures prises pour réduire les difficultés induites par la pandémie dans l’Inde, le gouvernement du pays a annoncé une série de réformes structurelles dans le secteur de l’énergie.

Les réformes, qui font partie du paquet économique Covid de 20 livres sterling (217,7 milliards de livres sterling), voient le gouvernement chercher à accroître la participation du secteur privé dans le secteur du charbon et des mines en assouplissant les conditions d'entrée et en réduisant le monopole du gouvernement dans les mines de charbon.

Il soutiendra également la gazéification du charbon – considérée comme la méthode d'utilisation du combustible fossile la plus efficace sur le plan thermique et écologique – pour faciliter la transition vers une économie basée sur le gaz.

Un paquet de 50 000 crores de livres sterling (5,4 milliards de livres sterling) pour le développement des infrastructures a été réservé pour atteindre l'objectif de Coal India Limited, propriété de l'État, d'atteindre un milliard de tonnes de charbon d'ici 2023-2024.

Les réformes structurelles viseront également à stimuler la croissance, l'emploi et les progrès technologiques dans le secteur minier et le gouvernement a annoncé qu'il privatiserait les sociétés de distribution d'électricité dans les territoires de l'Union

Des plans sont également en cours pour relier l'écosystème des startups indiennes au secteur nucléaire, dans le but de favoriser les installations de recherche et la technologie dans l'industrie nucléaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *