Catégories
Informations

L'Allemagne adopte une loi de «sortie du charbon» pour éliminer progressivement les combustibles fossiles d'ici 2038

Le Bundestag allemand, la chambre basse du Parlement, a adopté aujourd'hui une loi sur la «sortie du charbon» pour arrêter toutes les installations de production de combustibles fossiles d'ici 2038 au plus tard et abandonner l'énergie nucléaire d'ici 2022.

Pour soutenir la transition énergétique transitoire, le gouvernement soutiendra les régions du lignite, les exploitants de centrales électriques et les employés avec des subventions pouvant atteindre 14 milliards d'euros (12,6 milliards de livres sterling) d'ici 2038.

Le gouvernement fédéral s'est également engagé à prendre des mesures supplémentaires pouvant aller jusqu'à 26 milliards d'euros (23,4 milliards de livres sterling) pour la population et les zones qui sont basées sur les opérations de production de charbon.

Il indique que la réduction progressive de la production d'électricité à partir du charbon progressera avec des objectifs intermédiaires en 2022 à 15 GW, tombant à 8 GW en 2030 et à zéro charbon huit ans plus tard.

Le ministre allemand de l'économie, Peter Altmaier, a déclaré: «Historique: Avec la loi de sortie du charbon, nous créons la sécurité pour la protection du climat et la durabilité dans le pays. Tout cela signifie que nous réduisons les émissions de CO2 d'un tiers! Et créer de nouveaux emplois pour les personnes concernées. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *