Catégories
Informations

Du codage à la narration (partie 2)

Bonjour lecteur! Assurez-vous de lire la première partie du blog avant de continuer! https://blog.se.com/life-at-schneider-electric/2020/07/06/from-coding-to-storytelling-part-1/

J'ai eu la chance de pouvoir profiter de nombreuses opportunités face aux clients, même si je suis un développeur qui n'a généralement pas à gérer les clients face à face souvent. Après avoir travaillé pendant environ 5 ans en tant que développeur, j'étais convaincu que je voulais un rôle plus orienté client. J’étais également motivée par l’une des valeurs fondamentales de Schneider – qui est d’être le client d’abord. J'avais travaillé en étroite collaboration avec le Product Owner de notre équipe pour un travail régulier, ainsi que pour me renseigner sur les différentes nuances du rôle. J'ai découvert la variété des problèmes qu'un bon de commande doit résoudre, par exemple, hiérarchiser les tâches en tenant compte des variables de la date de sortie et des demandes des clients. Un PO doit également garder à l'esprit la feuille de route technique du logiciel et proposer la solution la plus efficace. Le travail du Product Owner semblait parfait.

J'ai parlé à mes managers et ils étaient extrêmement motivants et m'ont encouragé à entreprendre des tâches qui pourraient m'aider à me perfectionner pour ce rôle. Bientôt, j'ai été renvoyé des tâches de Product Owner sur lesquelles je pouvais travailler. Cela fait maintenant environ 2 ans que je travaille en tant que Product Owner et je me sens très obligé et chanceux d'avoir eu cette opportunité. J'apprécie pleinement le processus de construction des exigences en gardant à l'esprit les perspectives du marketing, des clients, de la cybersécurité et même de l'expérience utilisateur. J'aime faire des efforts pour rendre les documents techniquement précis et pourtant faciles à comprendre. Le chemin vers l'apprentissage de l'art de la narration a également été extrêmement instructif. Je me souviens qu'au départ, je ferais de l'interface utilisateur en gardant à l'esprit certains aspects techniques et en n'ouvrant pas entièrement mon horizon. Plus je passais de temps avec mes mentors et mes clients, mon point de vue a maintenant presque complètement changé, et je regarde la même interface maintenant depuis le front plutôt que depuis le back end. Comme vous pouvez l'imaginer, le changement de rôle a été assez diversifié et j'ai essayé d'utiliser mon expérience précédente pour enrichir autant que possible mon expérience actuelle.

Si mes managers ne m'avaient pas fait confiance et m'avaient donné cette chance de changer de fonction, je n'aurais jamais découvert mon amour pour les produits de construction. Pas étonnant que Schneider soit mondialement reconnu comme un excellent endroit pour travailler!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *